Loading…

Exposition de minéraux

Au premier étage du musée, découvrez une large collection de minéraux alpins, un défilé de formes et de couleurs, et de nombreuses pièces exceptionnelles.

Une mine reconstituée

Galerie, wagonnet, forge, outils… Vivez l’atmosphère des mines et découvrez le quotidien des mineurs! Exposition de photos d’époque.

Des conférences

Chaque printemps, des experts des Sciences de la Terre présentent leurs travaux.

Le Musée

A quelques pas de la Place centrale de Martigny, la superbe Maison Tissières accueille le Musée des Sciences de la Terre, deux étages situés au-dessus de l'Office du tourisme de la ville.

Calendrier

Aucun évènement de prévu

RetourCOM_SIMPLECALENDAR_PRINTEnvoyer un e-mailvCal/iCal
Date:
Lun, 28 Jan 2019
Horaires:
20:00-22:00
Lieu:
Salle du Vampire
Adresse:
Rue des Petits- Epineys 7, 1920 Martigny, Suisse
Site Web:
http://www.sciencesdelaterre.ch
Téléphone:
027/723.12.12

Avec un diplôme d’ingénieur civil obtenu à l’école polytechnique fédérale de Zurich en 1918, Alexandre Sarrasin intègre le bureau de Max Hoeter à Lausanne. C’est avec ce bureau d’ingénieurs qu’il participe à ses premières réalisations en Valais, notamment la conduite forcée de la Grande Eau dans la vallée du Trient. Assez vite, il devient l’associé de Max Hoeter avant de reprendre seul le bureau en 1921. En 1923, il ouvre également un bureau à Bruxelles où il s’installe même de 1927 à 1940.

En Valais, le bureau d’Alexandre Sarrasin construit de nombreux ponts, comme autant de témoins d’un paysage en transformation, de l’assainissement de la plaine du Rhône aux réseau routier et ferroviaire qui innervent les vallées latérales. Ces ouvrages d’art témoignent également d’un débat qui a cours chez les ingénieurs sur l’esthétique, les formes à donner à ces structures en béton armé. Un matériau nouveau qui permet des prouesses constructives et qui cherche son expression entre les ouvrages en pierres traditionnels et les constructions métalliques des débuts du chemin de fer.

Catégorie Conférences | Date de création mardi 11 décembre 2018 00:00 | Dernière date de modification mardi 22 janvier 2019 06:49 | Crée par Super User | Visites 2410

Le bâtiment, un édifice à sauvegarder

A ses débuts, en 2001, la Fondation Tissières a également eu pour objectif la restauration du bâtiment qui l’abrite aujourd’hui, situé à l’avenue de la Gare 6 à Martigny.

Edifié en 1906 par l’architecte François-Casimir Besson à la demande d’Alfred Tissières, la maison Tissières abritait autrefois un établissement bancaire privé. Elle constitue aujourd’hui à Martigny un des derniers témoins du Martigny des années 1900 à 1930, dont Besson fut d’ailleurs l’un des principaux artisans.

Sa belle façade tripartite aux ailes surmontées d'un toit pavillon à terrasse faîtière, le délicat décor sculpté, les grandes lucarnes adoucies par des ailerons, le fronton triangulaire à ressauts latéraux amorti par un vase... Tout contribue à l'époque à attirer l'attention sur ce bâtiment et sur son rôle socio-économique.

Les principaux travaux de restauration de l’édifice ont duré cinq ans, de 2001 à 2006. Actuellement, les projets et missions de la Fondation Tissières permettent sa valorisation.

Document sur l'assainissement parasismique